La voiture au gaz naturel, roulez au carburant du futur !

voiture au gaz naturel

La voiture au gaz naturel ou GNV est la solution adoptée au-delà de nos frontières pour rouler en automobile propre. Cette alternative judicieuse et respectueuse de l’environnement envisage de résoudre les problèmes de mobilité trop importante en zone urbaine et des pics de pollution.
Ce biogaz est un carburant de substitution écologique qui permet aux voitures disposant de rejeter 40 % de CO2 en moins. Présentation de cette nouvelle énergie pour nos voitures.

Qu’est-ce que le biogaz et quels en sont les avantages dans le secteur automobile ?

La voiture au gaz naturel bénéficie d’un système de bicarburation essence et GNV. Elle est conçue sur la base d’une voiture essence à laquelle on a couplé un système d’alimentation au gaz.
Le GNV est composé à 92 % de méthane, il ne faut pas le confondre avec le GPL qui contient du butane et du propane. Le gaz naturel est celui fourni par GDF ou le biogaz est issu de la fermentation des déchets ménagers et des boues d’épuration.

Le véhicule offre de nombreux avantages à ne pas négliger :

  • Il est respectueux de l’environnement. La combustion du moteur produit de la vapeur d’eau et du gaz carbonique ce qui réduit de près de 40 % les émissions de CO2 et on observe près de 95 % de substances nocives pour l’environnement en moins. Le biogaz offre même un bilan CO2 neutre. Bref, une technologie qui ne nécessite pas forcément d’huile moteur.
  • Il permet d’effectuer des économies. Son prix à la pompe est stable et très compétitif. Lorsqu’on le rapporte au km parcouru, on obtient un gain de 30 % de dépenses.
  • Il est fiable. Il offre une conduite transparente avec des performances similaires à une voiture essence. La conduite est plus souple et le moteur moins bruyant. Et c’est un moteur disponible chez la plupart des constructeurs européens en série.

Où se situent les limites de la voiture au gaz naturel ?

voiture GNV

Le carburant gaz naturel est fiable et propre malgré qu’il soit trop peu utilisé en France. Il a été adopté par certaines villes qui ont décidé d’équiper leurs flottes de transport en commun ou de collecte de déchets avec ce type de technologie.
Pour fonctionner, ces véhicules doivent eux aussi respecter des normes européennes. Notamment le fait que chaque pièce du système doit supporter une pression de 200 bars. C’est pourquoi ils sont eux aussi soumis à un contrôle technique rigoureux.

Il existe quelques inconvénients à l’utilisation de ce type de carburant :

  • En France, le nombre d’infrastructures développées pour permettre aux automobilistes d’effectuer leur plein est encore trop limité.
  • Le gaz naturel rejette néanmoins des substances dans l’atmosphère, le chiffre émission 0 n’existe pas.
  • Le GNV est stocké dans des bouteilles de gaz qui sont logées dans la plupart du temps dans le coffre du véhicule. Il y a donc une réduction de volume qui n’est pas négligeable.

Dans le monde, environ 17 millions d’utilisateurs se déplacent grâce à la voiture au gaz naturel. Les constructeurs automobiles étudient différentes pistes technologiques pour résoudre les besoins de mobilité dans le futur. Diverses possibilités s’offrent à nous, la technologie hybride, l’électrique, la voiture à hydrogène, la voiture au gaz naturel. C’est donc aux utilisateurs d’effectuer leurs choix parmi les voitures non polluantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *