Plus de frein pour l’immatriculation d’une voiture étrangère en France

porshe allemande

Vous aviez des vues sur ce véhicule allemand ? Vous hésitiez à acheter cette bonne affaire au Portugal ? Ne vous posez plus de question, l’immatriculation d’une voiture étrangère est beaucoup plus simple depuis le 1er mai 2014. En effet, la France reconnait maintenant tous les contrôles techniques européens, et réciproquement, votre contrôle technique français est valable dans toute l’Europe. Il en va de même concernant la contre visite contrôle technique.

Immatriculation d’une voiture étrangère : une dimension européenne

 Voiture europe

 

Ainsi, l’immatriculation d’une voiture étrangère se trouve facilitée. En effet, avant ce 1er mai, les Français étaient obligés d’établir un contrôle technique en France afin de procéder à l’immatriculation de la voiture étrangère. Aujourd’hui, cela ne sera plus nécessaire à condition que le contrôle technique de votre nouveau véhicule soit valide et qu’il date donc de moins de 6 mois.

De même, s’il vous prend la soudaine envie de vous installer chez nos voisins européens, il vous suffira de présenter votre contrôle technique français valide aux autorités locales pour qu’elles puissent procéder à l’immatriculation de votre voiture étrangère. La reconnaissance partout en Europe de la validité des contrôles techniques étrangers est un vrai gain de temps et – surtout -  d’argent pour les globe-trotters européens.

La qualité des contrôles techniques étrangers au rendez-vous ?

 contrôle technique Europe

Inquiets de la qualité des contrôles réalisés dans les autres pays d’Europe ? Vous ne devriez pas !

En effet, si tous les contrôles techniques étrangers ne se valent pas (en Espagne par exemple, le contrôle technique annuel est obligatoire qu’à partir de la 10ème année du véhicule), il est un peu tard pour s’en soucier. L’Europe n’a pas attendu la facilitation de l’immatriculation d’une voiture étrangère pour ouvrir ses portes à la circulation des automobiles du vieux continent. Nombreuses sont donc les voitures qui ont effectué leur contrôle technique à l’étranger se baladant sur nos routes, sans compter les véhicules – français ou pas – qui roulent alors qu’ils ont été recalés au contrôle technique.

L’angoisse s’est intensifiée ? Sachez toutefois qu’un nouveau projet de loi européen prévoit l’harmonisation du contrôle technique européen d’ici 2018. Tous les pays d’Europe seront donc soumis aux mêmes règles de sécurité, une mesure de plus qui simplifie l’immatriculation d’une voiture étrangère.

Plaques provisoires WW : World Wide Europe

Plaque WW voiture

Autre mesure facilitant l’immatriculation d’une voiture étrangère : la validité des plaques temporaires WW dans l’ensemble des pays d’Europe. Ces plaques, généralement utilisées par les garagistes, pourront être demandées en préfecture par les particuliers afin de pouvoir rouler avec leur véhicule étranger en attendant leurs plaques définitives. En effet, avant mai 2014, elles n’étaient autorisées que dans les pays limitrophes de l’Etat d’origine du propriétaire du véhicule.

Libre à vous maintenant de chercher la perle à 4 roues jusqu’aux confins du continent et de revenir à son volant en arborant tout au long du trajet sa plaque neuve. L’immatriculation de la voiture étrangère pourra bien attendre votre retour au bercail.

Après l’ouverture des frontières aux Hommes, l’Europe permet donc aussi l’ouverture de ses frontières à leurs véhicules ! Ces mesures pourraient-elles vous pousser davantage à acheter un véhicule à l’étranger ?

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *